Nutri-Score des boissons : l’algorithme évolue

Nutri-Score des boissons : l’algorithme évolue

Le Nutri-Score évolue ! Après avoir été modifié en juillet 2022 concernant les aliments, c’est au tour de celui des boissons de faire l’objet de modifications. Quelles sont les nouveautés ?

Nutri-Score des boissons : une évolution pour la fin de l’année 2023

Depuis 2021, le système d’étiquetage nutritionnel Nutri-Score fait l’objet d’une coordination transnationale. Cette gouvernance est organisée autour d’un comité de pilotage (où siègent les membres des pays concernés) et d’un comité scientifique constitué d’experts indépendants des pays membres.

Dans le cadre de cette gouvernance, le comité de pilotage (constitué des autorités compétentes belges, françaises, allemandes, luxembourgeoises, hollandaises, espagnoles et suisses) a adopté la révision de l’algorithme de calcul du Nutri-Score.

Cette révision permettra d’accroître l’efficacité du système à classer les aliments et boissons, en cohérence avec les principales recommandations alimentaires des différents pays d’Europe.

Pour mémoire, des évolutions du Nutri-Score ont été apportées en juillet 2022 pour les aliments, notamment en classant mieux les poissons gras, les huiles moins riches en graisses saturées ou encore, en améliorant la classification de la volaille par rapport à la viande rouge.

Le 30 mars 2023, les recommandations du comité scientifique pour les boissons ont été adoptées. Les objectifs sont les suivants :

harmoniser l’algorithme en classant les boissons de façon cohérente ; mieux différencier la composition nutritionnelle des boissons en fonction de leur teneur en sucres et modifier l’algorithme afin de limiter la substitution des sucres par des édulcorants ; laisser le score A en ce qui concerne l’eau, seule boisson recommandée sans réserve par les organisations internationales ; maintenir la classification actuelle des jus de fruits, nectars et smoothies.

À noter que les pays utilisant déjà le Nutri-Score peuvent adopter formellement le nouvel algorithme de calcul selon leur procédure interne.

Afin d’assurer une cohérence entre les pays – une fois leurs procédures internes terminées – une mise en œuvre coordonnée du nouvel algorithme sera faite d’ici la fin de l’année 2023. À compter de cette date, les opérateurs auront 2 ans pour adapter le Nutri-Score de leurs produits.

Nutri-Score des boissons : l’algorithme évolue – © Copyright WebLex



Generated by Feedzy