Les ambulanciers sur tous les fronts…

Les ambulanciers sur tous les fronts…

Parce qu’ils constituent un maillon essentiel en matière de prise en charge des soins, le rôle des ambulanciers est renforcé et diversifié grâce à une formation leur permettant désormais de réaliser certains actes. Cette formation renforcera également le recueil d’informations médicales transmises au personnel soignant. Revue de détails…

Ambulanciers : une place plus grande dans la prise en charge du patient

L’ambulancier est un auxiliaire sanitaire aux multiples casquettes :

il assure le transport de malades et de blessés vers les établissements de santé ;il entretient son véhicule, notamment au regard des exigences d’hygiène ;il tient les documents administratifs relatifs au patient transporté ;il fait le lien avec le personnel soignant en transmettant les informations sur l’état du patient.

Le rôle des ambulanciers est aujourd’hui renforcé avec une nouvelle formation proposée aux titulaires du diplôme d’État d’ambulancier (DEA), du certificat de capacité d’ambulancier (CCA) ou du diplôme d’ambulancier (DA).

Après avoir suivi cette formation, les ambulanciers pourront accomplir certains soins dans le cadre de l’aide médicale urgente, sous la responsabilité d’un médecin sur place ou assurant la régulation téléphonique.

L’ambulancier pourra notamment prendre la température, les pulsations cardiaques, la pression artérielle, mais aussi administrer des médicaments dans certaines hypothèses, comme en cas de choc anaphylactique ou d’hypoglycémie. Vous trouverez ici la liste complète des actes pouvant être accomplis par ces professionnels.

Cette formation complémentaire de 21 heures sera dispensée dans les centres d’enseignement des soins d’urgence (CESU) ou les instituts de formation d’ambulanciers. Elle se compose de 3 thèmes d’enseignements :

le 1er est relatif aux règles applicables aux actes professionnels dans le cadre de l’aide médicale urgente ;le 2e concerne l’apprentissage des actes médicaux en question ;le 3e forme à la sélection, la transcription et la diffusion des informations relatives au patient pour permettre le bon déroulement de son parcours de soins.

À l’issue de cette formation, l’ambulancier recevra une attestation indiquant son aptitude à effectuer les actes médicaux ainsi appris.

Pour finir, retenez que cette formation ne concerne que les ambulanciers ayant obtenu leur diplôme avant le 1er janvier 2023.

Source :

Décret no 2022-629 du 22 avril 2022 relatif aux actes professionnels pouvant être accomplis par des ambulanciers dans le cadre de l’aide médicale urgenteArrêté du 31 octobre 2022 relatif à la formation aux actes professionnels pouvant être accomplis par des ambulanciers dans le cadre de l’aide médicale urgente

Les ambulanciers sur tous les fronts… © Copyright WebLex – 2022



Generated by Feedzy