Coronavirus (COVID-19) et arrêts de travail : des prolongations ?

Coronavirus (COVID-19) et arrêts de travail : des prolongations ?

Afin de faire face aux conséquences de la crise sanitaire, mais également pour soutenir le pouvoir d’achat des Français, le Gouvernement continue à prolonger certaines mesures, notamment celles relatives aux arrêts maladie. Explications.

Coronavirus (Covid-19) : quoi de neuf du côté des arrêts maladie ?

Pour rappel, en cas d’arrêt de travail « Covid », une indemnisation dérogatoire s’applique.

Ainsi, le salarié bénéficie d’indemnités journalières versées par la Sécurité sociale (IJSS) :

sans vérification des conditions d’ouverture de droits ;sans délai de carence ;sans qu’elles soient comptabilisées dans les durées maximales de versement.

Ce dispositif dérogatoire a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2022.

Désormais, c’est au tour du complément de salaire versé par l’employeur d’être également prolongé. Ce dernier, qui permet au salarié de jouir d’un maintien dérogatoire de salaire (sans condition d’ancienneté, de carence, etc.) devait prendre fin au 31 juillet 2022. Mais dans un souci de cohérence avec la prolongation des IJSS, ce dispositif dérogatoire est également prolongé jusqu’au 31 décembre 2022.

Source : Ordonnance n° 2022-1203 du 31 août 2022 prolongeant l’application des dispositions adaptant les conditions de versement de l’indemnité complémentaire à l’allocation journalière au contexte de l’épidémie de covid-19

Coronavirus (COVID-19) et arrêts de travail : des prolongations ? © Copyright WebLex – 2022



Generated by Feedzy