Renforcement de l’action de Bpifrance à destination de l’industrie

Renforcement de l’action de Bpifrance à destination de l’industrie

Bpifrance mobilise les outils existants pour soutenir et accélérer le renouvellement démographique de l’industrie française affectée par la crise sanitaire. De quels soutiens pouvez-vous bénéficier ?

La consolidation de l’industrie française existante…

Pour réindustrialiser la France et renforcer l’accompagnement du secteur industriel à la suite de la crise sanitaire, Bpifrance rappelle l’existence de plusieurs leviers d’accompagnement, parmi lesquels :

la banque des entrepreneurs, qui garantit l’investissement et finance l’assurance export ;la garantie de projets à l’international ;la plateforme TechlnFab, qui soutient le développement de l’innovation dans les entreprises industrielles ;la facilitation du recrutement et le renforcement des actions de formation (avec notamment le Volontariat Territorial en Entreprise, dispositif permettant l’orientation des étudiants en universités, en écoles de commerce ou d’ingénieurs, vers des petites ou moyennes entreprises ou des entreprises de taille intermédiaire dans des territoires pilotes) ;le soutien de la FrenchFab (label de Bpifrance permettant de fédérer les industriels et renforçant la promotion de l’industrie française à l’étranger).

… et la préparation de son avenir

Pour préparer l’avenir de l’industrie française, Bpifrance promet l’association de la recherche et de l’industrie, mais aussi le développement du financement de l’industrialisation des start-ups générant des innovations de rupture, par l’intermédiaire :

du déploiement d’un appel à projets « Première Usine » : ce dispositif vise à accélérer l’émergence de premières réussites d’industrialisation par des start-ups industrielles, ou petites ou moyennes entreprises/entreprises de taille intermédiaire innovantes ;la mise à disposition d’un « Prêt nouvelle industrie » (prêt octroyé par Bpifrance jusqu’à 15 M€ pour financer le lancement de démonstrateur industriel, d’usine pilote ou d’usine de production à fort risque technologique/industriel en France) ;la mobilisation d’actions en fonds propres ;une offre d’accompagnement non financier (comme le Diagnostic Amorçage Industriel) ;

Source : Actualité de Bpifrance du 8 juin 2022

Secteur industriel : l’action de Bpifrance se renforce ! © Copyright WebLex – 2022



Generated by Feedzy