CE QUI CHANGE : Le télétravail n’est plus traité au cas par cas.

 

UN ACCORD GAGNANT-GAGNANT ENTRE L’ENTREPRISE ET LES SALARIES

Plus besoin d’un avenant au contrat de travail ou d’un accord collectif pour mettre en place des journées de télétravail ! Les ordonnances Macron prévoient que d’un commun accord entre le salarié et l’employeur, il soit possible qu’un salarié travaille de son domicile de manière occasionnelle.

Qu’est-ce que le Télétravail ?

Le télétravail est une forme d’organisation du travail dans laquelle le travail qui aurait pu être effectué par le salarié dans les locaux de l’employeur est effectué hors de ces locaux (au domicile du salarié, dans un espace de travail partagé ou « coworking », etc.) de façon volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication (TIC, ordinateur, Internet, etc.).

L’un des atouts-clés du télétravail est sa flexibilité : il convient de définir le rythme et le mode de fonctionnement correspondant aux besoins du salarié et aux objectifs de l’entreprise.

Mettre en œuvre le télétravail dans une entreprise :

Le télétravail est mis en place :

  • soit dans le cadre d’un accord collectif
  • soit dans le cadre d’une charte élaborée par l’employeur (après avis du comité social économique, s’il existe).

En l’absence de charte ou d’accord collectif, lorsque le salarié et l’employeur conviennent de recourir de manière occasionnelle au télétravail, ils formalisent leur accord par tout moyen.

Le télétravail est toujours « réversible » : les conditions de retour à une exécution du contrat de travail sans télétravail doivent ainsi être prévues par l’accord collectif ou la charte mentionnée ci-dessus.

Organiser le télétravail dans l’entreprise :

L’accord collectif ou la charte élaborée par l’employeur précise :

  • les conditions de passage en télétravail et les conditions de retour à une exécution du contrat de travail sans télétravail,
  • les modalités d’acceptation par le salarié des conditions de mise en œuvre du télétravail,
  • les modalités de contrôle du temps de travail ou de régulation de la charge de travail,
  • la détermination des plages horaires durant lesquelles l’employeur peut habituellement contacter le salarié en télétravail.
  • Les avantages et bénéfices du télétravail :

 

Le télétravail a fait ses preuves et présente de véritables avantages pour une entreprise, à savoir :

  • Contribue à la croissance interne et à une réduction des coûts. En effet, l’entreprise peut recruter davantage de collaborateurs sans pour autant devoir investir dans des locaux plus grands.
  • Loin des ambiances souvent stressantes et interruptives des open-spaces, le salarié gagne en concentration et par extension cela augmente la productivité.
  • En acceptant le télétravail, le chef d’entreprise démontre un haut niveau de confiance envers les équipes, ce qui génère un investissement supérieur et de meilleures performances
  • Fini les trajets domicile-travail, ce gain de temps a un impact positif sur la quantité et la qualité des heures de travail.
  • Enfin, à l’embauche, l’entreprise qui pratique le télétravail présente un véritable “atout-séduction” pour attirer les talents, et participe à fidéliser les salariés.

Pour finir, voici quelques chiffres plutôt convaincants sur les bénéfices du télétravail (Source : enquête Kronos) :

  • Une diminution des arrêts maladies : -5,5 jours par an
  • Une augmentation du temps de travail de 2,5%
  • Un gain de productivité de 22%

 

 

Votre cabinet peut vous aider à mettre en place le télétravail dans vos entreprises !