Liquidation judiciaire : erreur de la banque en faveur de l’associé ?